fbpx

Qui devrait faire des tournées de plancher?

Quel type d’organisation?

Les tournées de plancher sont couramment pratiquées sur le plancher de production dans les entreprises manufacturières. Effectuée de manière régulière, il s’agit d’une pratique essentielle de contrôle opérationnel et de soutien à la culture d’amélioration continue.

Ultimement, la tournée de plancher est bénéfique pour les organisations devant identifier proactivement des problématiques et générer des idées d’améliorations.

Téléchargez le guide (anglais) de tournées de plancher

Quels niveaux de gestion?

Notre réponse: Ayant un rôle et des responsabilités qui leur sont propres, tous les intervenants ont avantage effectuer des tournées de plancher. Ceux-ci peuvent prendre le pouls du plancher, en plus de s’assurer que tout se déroule comme prévu.

Il y a une réelle valeur à voir tous les niveaux de gestion sur le plancher de production.


Martin Lauzon, Directeur de projet Tervene
Ancien Directeur des opérations en usine

3 différences dans la réalisation des tournées en fonction du niveau de gestion

Tous les niveaux de gestion peuvent tirer profit des tournées de plancher. Toutefois, on compte trois éléments de la réalisation des tournées qui diffèrent d’un niveau de gestion à l’autre.

  • Points de validation
  • Type d’actions prises
  • Agenda standard des tournées

Différence 1: Points de validation de la tournée

L’idée des tournées de plancher est d’assurer une présence systématique de tous les niveaux de gestion sur le plancher de production. Il est important que la liste de validation des tournées de plancher contienne des points à valider en fonction des responsabilités des intervenants. Par exemple, un superviseur doit valider des éléments qui le concerne; il ne validera pas les mêmes éléments qu’un directeur ou qu’un vice-président.

Différence 2: Prise d’actions

En ayant validé des points dont ils sont responsables, tous les intervenants sont ensuite en mesure de prendre des actions à leur niveau de gestion respectif.

À titre d’exemple, un superviseur devrait prendre des actions pour régler les opérations quotidiennes, tandis qu’un directeur pourrait en prendre au niveau des processus. Quant à lui, un vice-président regardera de manière plus globale l’interaction entre chacun des départements ou des sites et comment il peut améliorer le système de gestion de son organisation.

Différence 3: Fréquence des tournées de plancher

Les différents intervenants devraient avoir des responsabilités situées dans un continuum temps différent. Il est normal qu’à l’opposé d’un superviseur qui agit au niveau des problématiques quotidiennes, un directeur ou un président intervienne à l’échelle hebdomadaire ou mensuelle.

Ainsi, l’agenda standard de tournées devrait varier selon le niveau de gestion. Par exemple, un superviseur pourrait faire des tournées à tous les jours, plusieurs fois par jour. Un chef de service ou un directeur en ferait une fois par semaine. Finalement, un président ou vice-président réaliserait des tournées une fois par mois.

Interaction entre les niveaux de gestion

Transfert et escalade des problématiques

Le premier intervenant qui détecte une problématique ou une opportunité d’amélioration n’est pas toujours celui qui a le rôle de prendre action. L’organisation doit se doter d’un système de collaboration de sorte à résoudre les problèmes efficacement. Pour ce faire, il est crucial de pouvoir transférer la responsabilité d’une problématique à la bonne personne et de pouvoir l’escalader au bon niveau de gestion si nécessaire.

Mis en contexte; les superviseurs de production doivent pouvoir transférer la responsabilité d’une problématique à un niveau supérieur ou à un groupe support si besoin. Dans le même ordre d’idées, si un directeur est confronté à une problématique qui nécessite d’être prise en charge par son équipe de superviseur, il se doit de leur transférer la responsabilité.

Rôle des réunions

Les réunions de production jouent un rôle important dans le transfert de responsabilités des problématiques. Créer un point de discussion dans une réunion à partir d’un écart de tournée de plancher est une des manières de le transférer à la bonne ressource.

Responsabilisation de tous les niveaux de gestion

Un des défis de la gestion des opérations est d’entretenir une culture de responsabilisation à tous les niveaux de gestion. Une validation régulière par les gestionnaires augmente l’imputabilité envers leurs responsabilités. Ultimement, cela contribue à une meilleure adhérence aux bonnes pratiques de contrôle opérationnel.

Application de tournées de plancher

Tervene développe une application de tournées de plancher connectée avec un écosystème de résolution de problèmes et un module d’amélioration continue, facilitant la prise en charge efficace de chaque écart. De plus, les gestionnaires ont une visibilité sur la réalisation et la qualité des tournées.


Autres ressources

Article: Qu’est qu’une tournée de plancher?

Article: Fonctionnalités essentielles d’une application de tournées de plancher

Article: Comment mesurer la qualité des tournées de plancher?

Ne manquez rien, suivez-nous!